Fribourg renforce son soutien à l’innovation en faveur des PME

07.07.2017
Promotion économique du canton de Fribourg
Fribourg renforce son soutien à l’innovation en faveur des PME

Le Conseil d’Etat a mis en consultation son projet de révision de la loi sur la promotion économique. Ce projet, appelé Innovation PME, a pour objectif d’intensifier le soutien à l’innovation et aux investissements dans les entreprises, afin de leur permettre de faire face aux nouveaux enjeux économiques. Il cible particulièrement les petites et moyennes entreprises (PME), qu’il s’agisse d’entreprises existantes ou en création.

L’économie fribourgeoise doit faire face aux évolutions toujours plus rapides de l’économie mondiale, liées aux défis posés par des grandes tendances telles que les chaînes de valeur mondiales, la croissance des pays émergents, les effets du développement de la société numérique et les contraintes environnementales. Face à ces changements, le maintien de la position concurrentielle de l’économie cantonale, avec ses coûts de production élevés, appellera d’importants repositionnements et des investissements de la part des entreprises.

Dans le cadre de sa politique de promotion économique, le canton de Fribourg mise largement sur l’innovation. Le projet Innovation PME, que le Conseil d’Etat met aujourd’hui en consultation, vise à compléter ce dispositif en adaptant les soutiens financiers directs aux entreprises sur trois plans:
  • Soutien à l’innovation : le projet prévoit que l’Etat renforce et cible davantage les aides à fonds perdus destinées à encourager le développement, dans les entreprises industrielles et en particulier dans les PME, de nouveaux produits, de nouveaux processus et de nouveaux marchés;
  • Soutien aux entreprises en création : il est proposé de pérenniser et de refinancer les prêts d’amorçage et le capital-risque à l’intention des start-up, des instruments qui font partie intégrante de ceux des promotions économiques de la plupart des cantons concurrents, ainsi que de repositionner les prêts d’amorçage et de les lier davantage au processus d’accompagnement des start-up ;
  • Soutien à l’investissement dans les entreprises industrielles : le projet prévoit la création d’un instrument de cautionnement cantonal pour les sociétés disposant de projets d’investissements industriels innovants, mais manquant de fonds propres pour les réaliser.

Enfin, en sus de ces mesures-clé, le projet comprend un volet destiné à améliorer les relations Etat-économie, notamment en matière de simplification des procédures administratives.

Il convient de noter que les mesures de promotion économiques portant sur les terrains et les bâtiments industriels, qui sont inscrites dans la loi sur la promotion économique, seront adaptées séparément, dans le cadre du projet de politique foncière active. Ce dernier nécessite la modification, respectivement la création de plusieurs bases légales, qui doivent être coordonnées. Le projet de politique foncière active doit être mis en consultation à la rentrée, sous la forme d’un paquet complet, permettant de l’appréhender dans son ensemble.

Les documents mis en consultation, ainsi que la lettre de consultation et la liste des destinataires, sont disponibles sur le site de la Chancellerie d’Etat.

www.fr.ch/consultations

Comments are closed.